Photographe débutant : 12 erreurs classiques !

Oui rien que ça ! Après toutes ces années de photos il est temps de faire le point sur les pires erreurs de débutant en photo.  Personne n’est infaillible et surtout pas moi, j’ai fait aussi bon nombre de ces erreurs.

On fait tous des erreurs dont on se dit quelques années plus tard : mon Dieu j’ai vraiment fais ça ! En discutant avec d’autres confrères photographes je me suis rendu compte que les mêmes erreurs de débutant subsistent.

Dans cet article je vous livre les erreurs classiques que l’on fait quand on débute en photo.

Photographier en JPEG

Ça c’est je crois le pire ! JPEG est un fichier destructeur et quand on le retouche sur Lightroom c’est vraiment pas beau à voir !

Quand on débute la photo on ne le sait pas et c’est normal ! Mise à part recadrer et faire des retouches minimes, le JPEG n’est pas du tout adapté à la retouche photo. Le meilleur format photo c’est le fichier RAW.

Sur un jpeg il est par exemple impossible de changer la balance des blancs.

Pour faire simple le JPEG est un fichier qui dispose de beaucoup moins d’informations que le fichier RAW. En fait le JPEG est un format de photo dans l’appareil qui applique un certain nombre de paramètres (exposition, contraste, etc…) pour en faire une image qui est irréversible par la suite.

Le RAW lui est le format brut avec beaucoup plus d’informations sur lequel il faut appliquer des paramètres prédéfinis pour figer l’image.

Je ne sais pas si c’est bien clair mais la grosse différence entre un fichier JPEG et un fichier RAW c’est que ce dernier est plus lourd alors que le JPEG est beaucoup plus facile à diffuser.

Il est lisible par beaucoup de supports différents comme les ordinateurs WordPress ou encore les smartphones tablette etc….

Ca fait une énorme différence sur le résultat final !

Bref faire des photos en JPEG c’est utile quand on ne souhaite pas passer par la case retouche.

Mais si vous êtes débutant dites-vous bien cette phrase I SHOOT RAW.

Le mode auto

Mettre une forte somme d’argent dans un reflex ou un appareil photo hybride en croyant qu’il fera de meilleures photos que votre smartphone est une erreur classique.

Le prix n’influe pas sur la qualité, la différence avec un reflex c’est que ce dernier sera capable de faire des photos dans des situations plus délicates qu’un simple appareil photo compact pas cher ou un smartphone.

Les exemples ne manquent pas :  les photos en contre-jour,  les photos en basse lumière,  les photos de sport, etc …

Il est vrai que la technologie assiste bien le photographe dans la prise de vue.

J’entends trop de débutants en photo ou de personnes qui souhaitent se faire plaisir en photographie dire des choses pareilles.

Dans le mode automatique c’est l’appareil photo qui choisit où faire la mise au point sur la scène. Vous avez vraiment envie que l’appareil choisisse pour vous, non !

Mais au fur et à mesure que votre créativité évolue celle-ci va largement dépasser le mode automatique.

Il vous faudra basculer sur les modes créatifs comme le mode A ou le mode M.

Si vous avez envie de jouer avec la profondeur de champ où faire des pauses longues il faut absolument faire le mode auto !

Pour les débutants qui souhaitent progresser, le mode auto est à fuir le plus rapidement possible.

Le flou de bougé

Quand on débute en photo on ne comprend pas vraiment ce problème.

Les photos floues c’est surtout dû à une vitesse trop basse.

Et vous allez devoir apprendre le triangle d’exposition pour comprendre les fondements de l’exposition d’une photo.

Pour avoir une vitesse d’obturation suffisante, il y a une règle simple, c’est de prendre la longueur focale que vous utilisez par exemple un 50mm.

La vitesse devra être au moins 2 fois supérieure à la distance focale pour avoir une vitesse suffisante pour bien fixer le mouvement et que votre photo ne soit pas floue.

Soit un centième de seconde, ce que je recommande quand on débute en photographie et je triple même cette donnée pour être tranquille lors de mes reportages et cela fonctionne très bien.

Utiliser le flash de l’appareil photo

C’est un fait les appareils photos grand public n’ont pas une grande ouverture et il faut sortir le flash pour que l’exposition de la photo soit correcte.

Seulement voilà le flash a tendance à tuer la scène c’est-à-dire que la puissance du flash va uniformiser la lumière ambiante et adieu le beau coucher de soleil en arrière-plan et adieu les belles couleurs.

Pire si vous êtes trop près de votre sujet il risque même d’être surexposé à cause du flash.

En fait le flash d’origine est fait pour dépanner c’est-à-dire que c’est un flash d’appoint pas très puissant.

Le flash d’origine c’est vraiment pas top mais ça dépanne quand on a besoin de lumière surtout quand on débute.

La clarté dans Lightroom

La clarté est en rapport avec le premier point sur le choix des formats à donner à la prise de vue.

Quand on débute on shoote souvent en JPEG et quand on commence à avoir un certain niveau on a envie de passer par la case retouche.

Et c’est là que le drame arrive !

La clarté joue un rôle sur les micros contrastes d’une photo en faisant ressortir les détails.

La photo devient croustillante avec beaucoup de détails, et quand on débute en photographie on a tendance à vouloir pousser ce curseur pour rendre la photo plus belle mais le résultat est souvent peu flatteur voire même carrément fluo.

Regardez-moi cette horreur en-dessous, oui elle est de moi et j’en suis pas fier !

Photo trop saturé dans Lightroom en Jpeg - Place de la bourse Bordeaux

L’horizon pas droit

Un autre grand classique quand on débute en photo c’est l’horizon pas droit.

Bien souvent on est tellement captivé par une scène qu’on n’oublie de mettre l’horizon droit sur la photo. Un grand classique !

Heureusement les logiciels de retouche photos sont là pour nous aider à retrouver l’horizon droit.

Je vous rassure même après des années de pratique photo certaines de mes photos ne sont toujours pas droites mais je les redresse dans mon logiciel de post-traitement style Lightroom. Ca c’est génial !

Débutant en photographie soignez vos horizons !

Rater les contre jours

C’est la faute au mode auto de mon appareil !

Oui sans doute en partie je vous l’accorde.

Là pour le coup c’est surtout pour les photographes qui commencent à progresser.

Le mot magique dans ce cas c’est mesure matricielle, houla, c’est qui celui-là !

Pas de panique je prévois un article entier sur le sujet mais rapidement, c’est un mode qui permet de dire à votre appareil photo quelle zone de l’image vous souhaitez exposer correctement.

Je ne rentre pas dans les détails, ça reste un peu technique pour les photographes débutants.

Mais vous devez comprendre ce mode d’exposition pour avoir enfin de belles photos en contre-jour.

Croire que le matériel fait le photographe

Je sais les appareils photo dans la vitrine de la FNAC vous font sans doute saliver mais l’appareil photo ne fait pas le photographe !

Quand on y pense les photographes du milieu du 20e siècle avaient du matériel extrêmement rudimentaire, sans autofocus, sans électronique, cela ne les a pas empêchés de faire de grandes photos.

Le matériel n’est qu’un outil entre la scène qui est devant vous et ce que vous voulez retranscrire en images.

Le commun des mortels n’a pas besoin de mettre 7000€ dans un D5 mark 12.

Certains débutants en photo passent leur vie dans les magasins où les forums photos mais laissez-moi vous donner un bon conseil. Arrêtez de pensez matos !

Prenez votre argent et aller faire un weekend ou un voyage, et vous ramenerez j’en suis sûr de belles images !

La sauvegarde des photos

C’est une erreur classique de photographe débutant : faire des choix hasardeux d’ordinateur ou de cartes SD bas de gamme.

C’est l’assurance d’avoir des fichiers endommagés un jour ou l’autre.

Investissez dans plusieurs disques durs externes type SSD de bonne qualité et emporter les en vacances en cas de cambriolage ou de perte.

Vous serez sûr d’en avoir toujours une copie quoi qu’il arrive.

Pour les cartes SD ne prenez pas de marques inconnues pas chères sur un célèbre site marchand américain mais plutôt des marques reconnues comme Sandisk ou Lexar.

Je n’ai jamais perdu de données mais j’ai déjà entendu tout un tas d’histoires à ce sujet avec d’autres confrères photographes.

Si vous êtes amateurs, vous perdez au pire vos photos de vacances mais si vous êtes un Pro et que vous devez satisfaire vos clients c’est une toute autre histoire pour leur expliquer comment vous avez perdu leurs belles photos de mariage…

J’utilise maintenant deux disques durs externes pour sauvegarder mes photos. Je ne laisse jamais mes photos sur mon ordi sauf l’export Lightroom. Mais globalement le mieux est d’avoir plusieurs supports de sauvegarde pour avoir l’esprit tranquille.

Quand on débute en photographie on néglige souvent ce point et maintenant vous êtes prévenus !

Créer des situations pour faire des photos

Oui mais attendez pas chez vous ! Organisez des sorties voire même des voyages.

Si personne ne fait de photos dans votre entourage il existe peut-être un club photo dans votre ville.

C’est le meilleur moyen de rencontrer d’autres photographes peut-être même débutants qui souhaitent aussi progresser.

Photographie de montagne au Sri Lanka, montagne knucles vue du madukélé hotel ressort - jolie lever de soleil

Photographe débutant : Formez-vous !

Stagner c’est le meilleur moyen d’arrêter la photo en très peu de temps, se lasser ou manquer de motivation pour progresser heureusement pour vous Internet est la !

Il existe de nombreux blog sur le sujet mais aussi de nombreux forums.

Il existe même des formations payantes pour progresser rapidement en photo.

Ces formations ne sont pas que pour les débutants c’est aussi pour le photographe qui souhaite progresser rapidement et ce sans bouger de chez vous.

Stagner c’est le meilleur moyen d’arrêter la photo en très eu de temps, se lasser ou manquer de motivation pour progresser heureusement pour vous Internet est la !

Mes confrères ont aussi des chaînes youtube avec énormément de contenu gratuit pour vous aider à progresser en photo.

C’est le meilleur moyen de prendre du plaisir rapidement.

Conclusion

Comme dit Henri Cartier-Bresson vos 10000 premières photos seront vos pires ! 

N’ayez pas pas honte de faire des photos de shooter, shooter , shooter encore de toute façon on vit dans l’ère du numérique Faire des photos ne coûte presque rien.

J’espère que cet article vous a plu.

Si vous avez des questions les commentaires sont là pour ça.

Je vous dis à bientôt.

Grégoire

1 réponse
  1. Alex
    Alex says:

    Salut Grégoire,

    Je n’avais pas encore lu cet article 😉 . Personnellement, j’aurais mis certaines erreurs comme le mode auto ou le flash bien avant le shoot en jpeg ^^, j’aurais même mis le conseil “formez-vous!” en tout premier puisque c’est en apprenant qu’on évite toutes les autres erreurs. Pour le flou de bougé, j’utilise plutôt la règle 1:1 en FF (1/50è pour un 50mm) sauf pour capteurs surpixelisés genre D810 ou 5DSR où là effectivement c’est plutôt 2:1 (ou sur APS-C), en revanche “pour bien fixer le mouvement” il faut préciser qu’on parle bien du mouvement du photographe qui bouge en tenant son appareil et non du sujet, 1/100ème au 50mm pour photographier un vélo en pleine course ne fixera pas le mouvement du vélo. Sur le traitement, dans LR ou dans n’importe quel autre logiciel de développement je conseillerais même d’éviter de pousser les curseurs trop loin quel qu’il soit hormis cas particuliers style contraste en noir et blanc. Sur l’horizon pas droit je suis bien d’accord, même si maintenant sur la plupart de mes photos la correction d’horizon auto de DxO me met systématiquement une correction de 0.05° quelques fois il y a encore des ratés lol. Pour les contre jours par contre je crois que tu as mis mesure matricielle à la place de mesure spot.
    Après, pour l’ordre des erreurs, j’ai donné mon idée mais en fait je ne sais même pas si tu cherchais à faire un ordre de gravité dans les erreurs 😉 .

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *