Pourquoi choisir un appareil photo hybride ?

Appareil photo hybride Fujifilm

Quelles sont les différences avec un reflex ? Découvrez le fonctionnement mais aussi les avantages et inconvénients de choisir un hybride.

Appareil photo hybride: définition

Avant de choisir un appareil photo hybride il est bon de rappeler la définition mais aussi les éléments techniques qui font la spécificité de ces boitiers.

La définition exacte vient du fait qu’un appareil photo hybride ne possède pas de visée optique, à l’instar, des reflex.

Le mot hybride vient du fait que c’est un appareil photo à mi chemin entre un compact et un reflex.

Un reflex compact ? Les constructeurs préfèrent leur donner un nom plus sympa que les aficionados de la photographie retiendront plus facilement…

On parle alors de « mirorless » pour les non anglophones cela signifie sans miroir. je développe le sujet un peu plus bas !

Pour continuer la définition, les appareils photo hybrides possèdent aussi des optiques interchangeables comme leur confrère reflex.

Mais ils gardent la taille et la compacité de leur petit frère compact.

Le meilleur des deux mondes ? C’est pas aussi simple en réalité mais sur le papier oui !

La visée reflex

Commençons par parler de la principale différence des appareils photos hybrides avec leur grand frère reflex.

Pour rappel la visée est l’élément qui permet de voir le cadrage de la photo avant le déclenchement.

Dans la visée reflex « classique » la lumière passe à travers l’objectif puis elle est réfléchie sur un miroir juste devant l’obturateur puis remonte dans un pentaprisme (la fameuse bosse au dessus du boitier).

Et pour finir vous voyez la lumière à travers l’oeilleton. Ce mécanisme permet de voir directement à travers l’objectif.

Puis viennent en superposition des informations comme l’autofocus et les collimateurs.

En résumé c’est un système de miroirs qui permet à votre oeil de voir à travers votre objectif.

Vous l’avez compris il y a beaucoup de parties mécaniques puisque le miroir doit se relever à chacune des prises de vue pour laisser la lumière venir jusqu’au capteur de votre appareil photo. Une image d’exemple vaut mieux qu’un long discours…

schéma visée reflex

L’intérêt de la visée électronique

Le mirorless n’utilise donc pas de miroir puisque la lumière rentre directement dans l’objectif sur le capteur. Ce dernier transmet les informations au viseur qui lui est en fait un écran miniature.

Plus de système mécanique complexe, ce qui fait un gros gain de place à l’intérieur de l’appareil photo, d’où les tailles très compactes des Fujifilm X-T1 ou autres Olympus E M.

En fait ce que vous voyez dans le viseur c’est une interprétation du capteur et comme le capteur numérique a moins de plage dynamique (écart entre ton sombre et ton clair) que l’oeil humain vous verrez logiquement directement les zones cramées mais aussi les zones bouchées.

Il est plus facile de voir directement l’interprétation de la scène que vous allez photographier du point de vue du capteur et cela en temps réel.

Moins de retouche en perspective et surtout moins de surprise en post traitement.

Voila dans les grandes lignes les avantages de la visée électronique des appareils photos hybrides. Sur certains modèles plus bas de gamme l’oeilleton laisse place à la visée directement sur l’écran arrière.

Appareil photo hybride : la visée electronique en pratique

Le débat entre la visée reflex vs la visée électronique fait encore rage sur les forum, historiquement les reflex possèdent des pentaprisme depuis des années.

Les photographes se sont habitués au confort de la visée reflex.

Les premières générations de visées électroniques ont vu des critiques arriver de toutes parts mais depuis les temps ont bien changés, les dernières générations ont considérablement amélioré les performances et certaines osent même faire le parallèle avec la visée reflex.

De là à dire c’est mieux que la traditionnelle visée reflex je vous laisse me donner votre avis dans les commentaires.

Je pense que le plaisir de faire des photos et en particulier avec un appareil photo hybride passe par de multiples détails et le doux son de claquement du miroir et de l’obturateur sur un reflex est pour moi un truc important.

Je prends aussi plus de plaisir sur un ensemble de miroirs qu’un viseur électronique mais cela n’engage que moi.

Pour avoir fait des essais de plusieurs hybrides ( Sony, Fuji principalement) je ne trouve pas mon compte.

Par contre je vais faire le parallèle avec le mode liveview de mon D750 qui est un scandale pour un boitier de cette gamme. Je pense que de ce coté là les boitiers hybrides ont des choses à apporter à la gamme reflex.

Il est vrai que le changement de visée est assez particulier j’ai moi même fait l’essai d’un Sony A6000 d’un copain plusieurs heures et je dois vous dire que je ne suis pas spécialement à l’aise avec ce type de visée.

Bon ok c’est un boitier plutôt moyen de gamme alors que mon fidèle D750 est plutôt haut de gamme.

J’ai cru voir aussi une fonction noir et blanc « en live » impossible à avoir avec une visée reflex classique c’est un avantage pour ceux qui shoote beaucoup en noir et blanc.

La taille et le poids

C’est encore un avantage des appareils photo hybrides leur compacité !

Résultat un poids et une taille vraiment top quand on a l’habitude de trimballer de gros reflex avec des optiques comme un 24 – 70. Votre dos vous remerciera !

Pour exemple un Nikon D810 nu fait 980g, un Sony a7 416g soit la moitié … Sans commentaire!

Les appareils photos hybrides sont clairement fait pour alléger considérablement le sac photo.

Plus en rapport avec la taille, j’ai personnellement de grandes mains, je ne suis pas très à l’aise avec un hybride.

La petite taille des touches m’oblige à changer mes habitudes de positionnement de main que je trouve pas très agréable surtout quand on shoote beaucoup.

Les boutons sont très proches et souvent de petite taille pas évidement avec mes grandes mains.

Toujours dans le rayon de la taille d’un appareil photo hybride, ils sont plus petits que les entrées de gamme reflex …

Différence appareil photo hybride et reflex

Le silence

C’est l’atout absolument majeur des appareil photo hybride, le silence !

Sur les reflex le fameux bruit au déclenchement vient du fameux miroir qui se lève et revient en position basse ainsi que l’obturateur, le fameux rideau de fer qui laisse passer la lumière sur le capteur.

Sur un appareil photo hybride l’obturateur électronique est un peu comme un interrupteur on/off qui active ou désactive le capteur numérique. Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques mais en gros c’est ça.

L’avantage ? Le silence absolu !

Je pense notamment au photographe animalier qui recherche le silence pour ne pas effrayer les animaux.

Les photographes de spectacle/concert apprécieront aussi les appareils photos hybrides pour leur silence de fonctionnement.

Les inconvénients d’un appareil photo hybride ?

Longtemps les hybrides ont eu la réputation d’être chers et d’avoir des performances inférieures ainsi qu’une gamme optique inexistante comparée à un reflex .

Les choses ont bien changé depuis et je suis en mesure de vous affirmer que par exemple chez sony la série a7 taquine sans problème des reflex haut de gamme que ce soit chez Nikon ou chez Canon.

En parlant de Sony, Ils ont fait un partenariat avec Zeiss pour developper leur gamme d’optique, Pour ceux qui ne connaissant pas Zeiss c’est tout simplement ce qui se fait de mieux en termes d’optiques…

Je vous résume en dessous les principaux critères rédhibitoire pour l’achat d’un appareil photo hybride

La réactivité

C’est un fait les appareils photo hybrides sont lent à l’allumage ! Quand je vois qu’un Sony A6000 met prés de 3 secondes à l’allumage pour pouvoir enfin déclencher je trouve ça vraiment trop lent.

On peut parler aussi du temps de latence entre deux prises de vues qui pose de sérieux problèmes sur la réactivité…

Les batteries

Dans le rayon des reproches on pourrait citer la faible autonomie des batteries notamment celle d’un Fujifilm xt-2 qui est de 300 vues.

En comparaison mon reflex Nikon D750 tient sans problème plus de 1000 vues.

Gros point négatif pour les appareils photos hybrides ! Mais j’imagine que les constructeurs d’APN ont du faire des choix en raison de la compacité !

La monture

Autre problème des appareils photos hybrides, les montures d’objectif ne sont pas les mêmes que pour celles des reflex.

Si vous possédez déjà un reflex avec des objectifs, il va falloir tout revendre et réinvestir dans une nouvelle gamme même chez un même constructeur…

Les cartes mémoires

Ce n’est pas vraiment un défaut, mais c’est un détail qu’il faut prendre en compte.

Si vous faite l’acquisition d’un appareil photo hybride en remplacement d’un reflex un peu ancien comme un D700 qui  lui utilise des cartes compact flash, les appareils photo hybrides utilisent, eux, bien souvent des cartes mémoires types carte SD.

Ce sont des frais cachés mais si votre budget est limité il est bon de les prendre en considération.

Attention au budget entre l’investissement du boitier et les objectifs, s’il vous manque quelques euros pour une ou plusieurs cartes SD c’est un peu dommage.

Où sont passés Nikon et Canon ?

Le marché et la vente d’appareil photo hybride se sont envolés ces dernières années. Sony, Fujifilm ou encore Olympus ont une gamme très complète d’appareils, mais Quid de Canon et de Nikon ?

Les deux principaux constructeurs sont quasi absents du marché. Canon a quant à lui finit par sortir un M5, quant à Nikon personne n’a encore vu d’hybride digne de ce nom chez les jaunes.

Un hybride ou un reflex pour débuter ?

En fait l’achat d’un hybride conditionne aussi l’écosystème du photographe c’est à dire les accessoires comme les flashs, les objectifs, etc…

Pour débuter en photo l’hybride est un bon choix surtout si vous voyagez beaucoup et que vous avez besoin de garder un appareil compacte à porter de main.

Je vous invite aussi à tester la fameuse visée électronique c’est un coup à prendre mais un essai vaut mieux qu’un long discours.

Choisir un appareil photo hybride

Quels sont les meilleurs hybrides en 2017 ? 

Quels sont les hybrides idéals pour débutant ? 

j’ai fait une sélection pour vous, mais ce choix n’engage que moi. Sur le marché des appareils photos hybrides j’ai retenu ces 3 modèles dans l’ordre haut de gamme, milieu de gamme et meilleur choix pour débutant.

Choisir un appareil photo hybride : je suis riche !

Je pense directement au Fujifilm xt-2 évolution logique du x-t1, pour l’avoir eu en main c’est un boitier très agréable à l’utilisation.

Niveau caractéristiques nous avons un capteur aps-c de 24 millions de pixels, la vidéo en 4K, un boitier « tout temps » tropicalisé avec une image relativement propre jusqu’a 6400 isos.

Attention cependant à l’autonomie si vous partez en voyage avec, la batterie est donnée pour 300 déclenchements…

appareil photo hybride Fujifilm X-T2

Choisir un appareil photo hybride : mon budget n’est pas extensible

Le Fuji xt 10 est sorti en 2015, petit frère du X-T2 cité juste au dessus.

Dans un look vintage caractéristique des fuji l’X-T10 n’est pourtant pas dépourvu de qualités : petit, léger, discret, il est proposé sous la barre des 800€ avec un 16-50mm.

ll possède un capteur aps-c de 16 millions de pixels ainsi qu’une gamme optique qu’on ne présente plus chez fuji !

appareil photo hybride Fujifilm X-T10

Choisir un appareil photo hybride : je débute je veux me faire plaisir

Dans ce cas précis le Sony a5000 à moins de 500$ est un très bon choix.

Sony a sorti depuis un A5100 mais les évolutions ne justifient pas l’écart de prix.

Le prix mini inclut aussi une réactivité assez faible comparée à des appareils plus haut de gamme, ne vous inquiétez pas le rendu est au RDV.

Concernant les caractéristiques on remarquera l‘écran orientable façon selfie et ces 20 millions de pixels qui sont idéals pour débuter dans la gamme des hybrides.

A moins de 500€ le Sony a5000 est donc une affaire !

appareil photo hybride Sony A5000

Les appareils photos hybrides chez les professionnels de la photo

Certains pros n’ont pas hésité longtemps avant de « switcher », la liste est longue comme le bras !

Elle va du photographe de paysage qui souhaite avoir plus de dynamique au photographe de mariage qui lui préféra la légèreté sans perdre en qualité.

Certains reprochent le manque de dynamique de leur 5d mark III (mark IV maintenant) et préfèrent les sony a7 .

D’autres en ont eu marre de transporter plusieurs kilos de matériels en permanence et vont maintenant à l’essentiel.

C’est une tendance que je constate chez mes confrères et vu les évolutions des viseurs électroniques il n’y a pas de raison de refuser l’évolution de notre métier niveau technique.

Conclusion

Je recommande l’achat d’un appareil photo hybride à toutes les personnes qui souhaitent avoir l’encombrement minimal et les performances au top.

Pour ceux qui aiment tant la visée reflex, le miroir à l’ancienne, investissez dans un sac !

Pour ceux qui veulent de la performance mais gagner en poids et encombrement, les hybrides sont une véritable alternative, sous réserve d’être à l’aise avec la visée électronique …

Et n’oubliez pas que ce n’est pas le matériel qui fait les photos, ni qui met les attitudes ou les beaux paysages sur vos disques durs. Je pense qu’en photo il vaut mieux « s’investir » plutôt « qu’investir « à bon entendeur !

Voilà j’espère que ce billet vous a plu, n’hésitez pas à partager et commenter cet article.

A bientôt

Grégoire

Pour continuer la lecture

6 réponses
  1. Christian
    Christian says:

    Merci pour ce bel article, clair et concis. Je suis très conscient du fait que ce n’est pas le matériel qui fait les photos et qu’en photo il vaut mieux « s’investir » plutôt « qu’investir ” mais j’aimerais cependant avoir votre avis : je débute en photo ou presque et souhaite
    “faire du noir et blanc (portraits/boudoir/photos de rue et architecture) bref ..du N&B! J’aime les appareils simples qui épargnent de multiples réglages dans des menus sans fin…Quel appareil vous semble “approprié” ? Je pense par exemple au Pentax K1, au sony Alpha 7Rll, au fuji Xpro 2… Connaissez vous les appareils fuji “convertis”(modifiés pour êtres destinés au N&B ) ? MERCI !!!

    Répondre
  2. LILAS
    LILAS says:

    bonjour,
    Bonsoir,
    je possède un objectif NIkon 50mm 1:4 D que j’adore et n’ai plus de boitier Nikon pour l’utiliser (hors d’usage).
    Est-il possible de le mettre sur un boitier hybride plein format (Sony) ou 4/3 (Olympus par ex) ?
    Faut-il mettre une bague, et où se la procurer ?
    Si ce n’est pas possible, alors je dois racheter un boitier NIkon pour pouvoir m’en servir ?
    Quel boitier me conseilleriez vous pour avoir la meilleure qualité de photo ?
    Merci pour votre réponse
    Françoise

    Répondre
    • Gregoire
      Gregoire says:

      Bonjour Francoise,
      Il existe une bague adaptable pour votre optique sur les boitiers hybrides Sony ( sur Olympus je sais pas ) mais je pense que l’autofocus ne fonctionne pas … Nikon n’a toujours pas sorti de boitier Hybride c’est vrai, mais si ce 50 mm est votre objectif favori pourquoi ne pas reprendre un boitier Nikon ?

      Répondre
  3. DanielP
    DanielP says:

    Très bon article.
    C’est la seule bonne question à se poser, pourquoi Canon et Nikon ne s’investissent-ils pas dans les hybrides alors qu’ils sont détenteurs de la technologie en matière de photographie depuis des lustres ? 🙂

    Répondre
    • Gregoire
      Gregoire says:

      Bonjour Daniel,

      Je pense que Nikon ou Canon ne veulent pas faire d’ombre à la gamme Reflex qui est bien fourni avec des gammes d’optiques performantse.
      Je vois pas d’autres explications…
      Les appareils photo hybrides ont le vent dans le dos est dans l’enthousiasme naissant Nikon et Canon on sans doute voulu laisser les équipes travaillés sur les gammes reflex. J
      e penses même à un arrangement entre constructeur pour que Canon et Nikon reste maitre dans la gamme reflex … quid de Pentax ? A celui qui me répond conspiration je réponds marketing…

      Répondre
      • Alex
        Alex says:

        Bonjour,

        Canon se met aux hybrides tout doucement avec la monture EF-M. Pour Nikon ce serait plus difficile parce que la majorité de leurs capteurs (tous les plus récents) proviennent de Sony or Sony est un acteur important en hybride, il leur faudrait donc chercher à concurrencer Olympus et Panasonic sur le micro 4/3 mais ça signifierait fabriquer ou trouver un fabricant qui leur fournirait de tels capteurs en plus de devoir recréer un parc optique (et de s’arranger pour qu’entretemps, comme Canon, leurs optiques FX et DX soient utilisables sur une nouvelle monture MFT).
        Quid de Pentax? Je ne dirais même pas marketing mais mauvais choix il y a 10 ans, en refusant de proposer du choix en plein format et en se coupant du monde “pro”. Alors oui, pour les pros Pentax fait du moyen format, mais combien de ventes vu les tarifs? Le K-1 fonctionne bien mais Pentax a pris trop de retard et s’est trop laissé distancer sur les parts de marché pour espérer rivaliser sur ce terrain avant plusieurs années.

        Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Répondre à Christian Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *